Equipe 3 - EVOLVE

Equipe EVOLVE

 

Evolution des déterminants psychologiques de la santé et du handicap selon les âges de la vie

Responsables

  Stéphane Raffard et Marie-Christine Gely-Nargeot

 

     Les recherches menées au sein de cette équipe reposent sur le principe fort d’un objet de recherche commun, à savoir : comprendre et caractériser des facteurs et des processus psychologiques qui sous-tendent les trajectoires évolutives et les changements adaptatifs dans le champ de maladies somatique, psychiatriques et neuro-dégénératives. Plus précisément, l'enjeu est d'identifier les facteurs explicatifs et les processus d'ajustement lors des transitions liés à ces différents contextes de vulnérabilité, de l'enfant à la personne âgée. Nos travaux se focalisent donc sur les interactions complexes entre les facteurs psychologiques protecteurs et de risque, révélant les processus de compensation ou d'amplification de la vulnérabilité de l'individu et sur leurs effets objectifs et subjectifs en matière de qualité de vie. Ils adoptent une approche multidimensionnelle et pluridisciplinaire tenant compte de la complexité du fonctionnement de l’individu. L'âge est considéré comme une variable modulatrice agissant sur ces facteurs et déterminant le degré de leurs conséquences sur l'évolution de la santé et/ou la transition d'un fonctionnement normal vers un fonctionnement pathologique. Cet objectif sera abordé dans le cadre de 4 programmes de recherche, reposant sur des suivis de cohortes, des études longitudinales et prospectives, ainsi que des études transversales et expérimentales.

 

EVOLVE-TED (Troubles envahissants du développement: Evolution et facteurs de pronostic; responsable du programme: Amaria Bagdhadli)

 

  Dans la lignée de nos travaux antérieurs (Bagdhadli et al., 2012; Darrou et al., 2010 ; Pry et al., 2011), notre programme de recherche portera sur l’étude des déterminants de trajectoires développementales
dans une cohorte de patients avec Troubles du Spectre Autistique.

 

 Plus précisément, il s'agira (1) de décrire des trajectoires développementales pour les domaines adaptatifs de la communication, la socialisation et l'autonomie aux différentes étapes de la vie des patients avec TSA et d'en étudier les déterminants, (2) de mettre en place une cohorte ouverte, nationale, décrivant les caractéristiques cliniques / médicales, neuropsychologiques / développementales, biologiques / génétiques et environnementales d'une population de patients âgés de moins de 20 ans avec un diagnostic formel de TSA et (3) d'adapter et valider des outils standardisés en français chez une population de patients TSA (échelle de QDV, d’aide au diagnostic, compréhension verbale…. ). Ces travaux reposeront sur des suivis de cohortes (Cohortes EpiTED et ELENA).

 

Baghdadli A., Assouline B., Sonié S., Pernon E., Darrou C., Michelon C., Picot M-C, Aussilloux C., Pry R. (2012). Developmental trajectories of adaptive behaviors from early childhood to adolescence in a cohort of 152 children with autism spectrum disorders. Journal of Autism and Developmental Disorders, 4, 1314-1325.

 

Pry R., Petersen A., Baghdadli A. (2011). On general and specific markers of lexical development in children with autism from 5 to 8 years of age. Research in Autism Spectrum Disorders, 5, 1243-1252.

 

EVOLVE-ONCO (Psycho-oncologie: Facteurs psychosociaux de la qualité de vie; responsable: Florence Cousson-Gélie)

 

  Fort de notre expérience et des résultats de nos études antérieures (Allart et al., 2013 ; Cousson-Gélie, 2013; Cousson-Gélie et al., 2013), ce programme a pour finalité de proposer des études innovantes et originales visant à mieux caractériser et comprendre l’adaptation psychologique à une pathologie létale comme le cancer ou à son risque
d’apparition.

 

  L’objectif du programme est 1) d’identifier des trajectoires de la qualité de vie chez des patients atteints de cancer et de la détresse émotionnelle et d’étudier des déterminants psychologiques ; 2) d’identifier les facteurs psycho-sociaux favorisant le retour à l’emploi de patients ayant eu un cancer afin de proposer une prise en charge spécifique et adaptée; 3) d’étudier la perception du risque et les conditions de prises de décisions chez des sujets à risque de développer un cancer (BRCA1 et 2, cancer précoce de la prostate) et leurs facteurs dispositionnels associés ; 4) d’identifier les trajectoires d’entrée dans le tabagisme des jeunes adolescents. Ce programme reposera sur des suivis de cohortes de patients, de sujets à risques et d’adolescents. Nos études permettront notamment d’envisager un programme personnalisé dans le but d’aider les populations les plus vulnérables et pour favoriser
l’amélioration de la qualité de vie et/ou l’adoption de comportements de santé.

 

Allart P., Soubeyran P., Cousson-Gélie F. (2013). Are psychosocial factors associated with quality of life in patients with haematological cancer? A critical review of the literature. Psycho-Oncology, 22, 241-249.

 

Cousson-Gélie F., de Chalvron S., Zozaya C., Lafaye N. (2013). Structural and reliability analysis of Quality of Relationship Index in cancer patients. Journal of Psychosocial Oncology, 31(2), 153-67.

 

Cousson-Gélie F. (2014).  Évolution du contrôle religieux la première année suivant l’annonce d’un cancer du sein: quels liens avec les stratégies de coping, l’anxiété, la dépression et la qualité de vie? Psychologie Française, 59(4), 331-341.

 

EVOLVE-MENT (Schizophrénie et troubles anxieux: Facteurs de maintien et spécificité des états mentaux; responsable: Stéphane Raffard)

 

  Dans la lignée de travaux antérieurs (Raffard et Bayard, 2012 ; Raffard et al., 2013 ; Varlet et al., 2012), les travaux menés dans le cadre de ce programme viseront à identifier la contribution des
dysfonctionnements cognitifs, comportementaux, et motivationnels dans le développement des états psychopathologiques tels que la schizophrénie, les troubles obsessionnels compulsifs ou la dépression.

 

  Nous nous pencherons (1) sur la caractérisation de la dynamique motrice impliquée dans les déficits des interactions sociales dans la phobie sociale et la schizophrénie, (2) sur les déterminants et les conséquences des déficits de conscience des troubles dans la schizophrénie, et (3) sur les processus métacognitifs impliqués dans les symptômes de patients souffrant de troubles obsessionnels compulsif et de schizophrénie. Les études menées reposeront sur des designs
transversaux et expérimentaux.

 

Raffard S., Bayard S. (2012). Understanding the executive functioning heterogeneity in schizophrenia. Brain and Cognition, 79, 60-69.

 

Raffard S., Esposito F., Boulenger J.-P., Van der Linden M. (2013). Impaired ability to imagine future pleasant events is associated with apathy in schizophrenia. Psychiatry Research,  209, 393-400.

 

Varlet, M., Marin, L., Capdevielle, D., Schmidt, R., Del-Monte, J., Boulenger, J. P., Bardy, B. G., & Raffard, S. (2014). Difficulty to lead interpersonal coordination: an embodied signature of social anxiety disorder. Frontiers in Behavioral Neuroscience, 8:29.

 

EVOLVE-GERONT (Vieillissement: Facteurs psychologiques de vulnérabilité et de protection; responsable: Marie-Christine Gélt-Nargeot)

 

  Sur la base de nos travaux antérieurs (Bayard et al., 2011; Gély-Nargeot et al., 2006 ; Stephan et al., 2013), l'objectif de ce programme est de questionner les facteurs psychologiques impliqués dans le maintien ou les dégradations des fonctions cognitives, physiques et du bien être psychologique des personnes âgées. Plus précisément, les travaux menés viseront à approfondir (1) le rôle des dispositions individuelles (traits de personnalité) dans les différentes trajectoires de l'état de santé physique et mental lors de l'avancée en âge ainsi que les variablesmodulatrices et médiatrices de cette relation, (2) les interrelations entre l'âge subjectif et les fonctions physiques et cognitives dans le vieillissement normal et pathologique (3) les processus neuropsychologiques, les plus intégrés afin d’interroger leurs interactions et modulations réciproques avec certains états émotionnels, motivationnels, la conscience de soi et des troubles, la personnalité. (4) les facteurs et processus psychologiques à l'oeuvre dans la relation entre les patients et les aidants (professionnels, familiaux) dans le cadre du vieillissement pathologique, et les relations réciproques existantes entre ces deux pôles.

 

  Les travaux menés reposeront sur des devis transversaux et expérimentaux, ainsi que des études prospectives et longitudinales. Ce programme permettra d'enrichir les connaissances théoriques sur les facteurs psychologiques impliqués dans certaines pathologies liées à l'âge, et d'améliorer la compréhension des phénotypes comportementaux associés à l’expression de la vulnérabilité psychologiques des personnes âgées, des patients et de leurs aidants. Du point de vue appliqué, ce programme s'attachera à affiner les protocoles préventifs, les détemrinants diagnostics et les protocoles de prise en charge des personnes âgées en situation de fragilité.

 

Bayard, S., Jacus, J. P., Raffard, S., & Gely-Nargeot, M. C. (2014). Apathy and emotion-based decision-making in amnesic mild cognitive impairment and Alzheimer's disease. Behavioural Neurology:231469.

 

 

Stephan Y., Caudroit J., Jaconelli A., Terracciano A. (2014). Subjective age and cognitive functioning: A 10-year prospective study. American Journal of Geriatric Psychiatry, 22 (11), 1180-1187.

 

         

 

 

Membres :

 

Amaria Baghdadli

Sophie Bayard

Stéphane Bellocchi

Julie Boiché

Marine Buon

Florence Cousson-Gélie

Marie Christine Gély-Nargeot

Bénédicte Gendron

Aude Michel

Stéphane Raffard

Yannick Stephan

 

 

Champs disciplinaires :

 

Psychologie du développement, psychologie clinique, psychopathologie cognitive, neuropsychologie, psychologie sociale, psychologie différentielle, psychologie de la santé


Mots clés :

 

Vieillissement, troubles envahissants du développement, schizophrénie, cancer ; comportements de santé, personnalité, soutien social, coping, contrôle perçu, qualité de vie.

 

Capacités humaines